2017 année record en nombre de transactions dans l’Immobilier

2017 année record en nombre de transactions dans l’Immobilier

Déc 24, 2017 News by Team

Les volumes de vente ont augmenté en 2017 de 15,5 % sur un an, selon les Notaires de France. Après ce plus haut niveau jamais enregistré, 2018 devrait être marquée par une accalmie.

L’année 2017 est déjà un record dans l’immobilier, avec 952.000 transactions enregistrées à fin septembre et peut-être même un million d’ici à la fin de l’année.

Les volumes de vente ont ainsi augmenté de 15,5 % sur un an, ont annoncé mardi les représentants des Notaires de France. Un plus haut niveau jamais enregistré.

Côté prix, au troisième trimestre, les appartements anciens ont gagné 5,1 % sur un an. « Cette reprise s’accentue chaque trimestre », souligne Thierry Thomas, président de l’Institut notarial de droit immobilier, avec une hausse de 3,7 % au deuxième trimestre 2017, après 3 % au premier.

L’Ile-de-France tient le haut du pavé (+ 5,8 % sur un an), les prix ayant commencé à se redresser dès la fin 2015. En province (+ 4,5 %), la reprise a été plus tardive, effective depuis mi-2016.

Bordeaux et Saint-Etienne perdent une pièce

Toutes les grandes villes françaises ont vu leurs prix au mètre carré augmenter en 2017 , à l’exception de Saint-Etienne, Le Havre et Dijon.

Bordeaux détient la palme, avec une hausse de 12 %, à 3.590 euros le m2. L’effet LGV, la qualité de vie et le renouveau urbain expliquent en partie cet engouement.

Paris suit (+ 7,8 %), à des sommets avec un mètre carré à 8.940 euros. Il pourrait atteindre 9.190 euros en janvier 2018, selon les projections de l’indice notaires-Insee.

Hormis quelques villes, « il n’y a pas eu de flambée des prix cette année », tempère Maître Antoine Dejoie, membre du bureau du Conseil supérieur du notariat.
Une légère décélération des prix est même attendue au dernier trimestre 2017 et début 2018.

Cependant, ces hausses des prix n’ont pas été compensées par les taux de crédit, restés à des niveaux très bas . L’an dernier, le pouvoir d’achat immobilier des Français a ainsi baissé dans 17 villes sur 20, selon le courtier Meilleurstaux.

Avec une mensualité de 1.000 euros, il était possible d’acheter 59 m2 à Bordeaux au début de l’année 2017 contre 49 m² seulement désormais. Seules les villes d’Angers et de Toulon ont gagné du pouvoir d’achat immobilier, pour respectivement 2 et 4 m². (lesechos.fr)

Immobilier : la retraite par capitalisation à la française

L'objectif de ceux qui investissent dans la pierre a profondément changé. Se loger certes, mais de plus en plus épargner Read more

Impôt sur le revenu 2020: faut-il ou non rattacher ses enfants majeurs?

Les parents d'un enfant majeur peuvent continuer à le compter à leur charge jusqu'à l'année de ses 21 ans ou Read more

Les familles devraient recourir davantage au crédit en 2018

L'année 2018 devrait être un bon cru pour les banques et les établissements spécialisés dans le crédit. Les Français semblent Read more

Immobilier ancien : prix en hausse de près de 4% sur un an

Les prix des logements anciens en France ont continué à augmenter au troisième trimestre 2017 par rapport au trimestre précédent, Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *