Crédit immobilier : 4 choses à savoir pour pouvoir emprunter pour les indépendants

Crédit immobilier : 4 choses à savoir pour pouvoir emprunter pour les indépendants

Nov 2, 2021 Crédits by Team

Pour les 3,6 millions d’indépendants que compte la France – à fin 2019, ce statut n’est pas des plus simples à supporter. Et ces difficultés peuvent aussi se retrouver dans d’autres domaines essentiels, comme le logement. Par la précarité de leur situation professionnelle, ils rendent les banques méfiantes à leur égard dans le cadre d’un crédit immobilier.

Précisons d’entrée que le statut de travailleur non salarié revêt évidemment des nuances. La situation financière d’un médecin libéral n’est pas celle du microentrepreneur ou de l’artisan. “Un commerçant d’une petite enseigne vestimentaire de quartier sera davantage scruté qu’un avocat”, confirme Cécile Roquelaure, porte-parole de Compagnie européenne de crédit.

Cependant, disposer de revenus élevés ne laisse pas présumer de leur régularité, critère le plus important pour l’obtention d’un prêt. Et bien que leurs conditions de travail soient hétérogènes, les indépendants présentent bien de nombreuses caractéristiques communes aux yeux des établissements de crédits. Voici donc quatre choses à savoir pour bétonner votre dossier.

Il va falloir convaincre le banquier de la solidité de votre entreprise. Pour cela, rien de plus parlant que les résultats de votre société. Le conseiller bancaire regarde en général les trois dernières années de votre activité et parfois même un business plan si votre entreprise est encore jeune.

Ce dernier document illustre la trajectoire financière de votre boîte dans les années à venir. À titre de comparaison, on demande généralement à un salarié uniquement ses trois derniers bulletins de paie.

Évidemment, le domaine d’activité de votre entreprise sera un facteur déterminant. Ainsi, bien que dans une situation moins critique qu’en 2020, certains restaurateurs auront beaucoup de mal à trouver un financement immobilier, alors que l’e-commerçant éprouvera moins de difficultés.

“Un indépendant dont les revenus sont nuls certains mois rebutera systématiquement le banquier. Le plus important est donc de pérenniser les revenus, et même mieux : les augmenter, poursuit Cécile Roquelaure. Si les revenus fluctuent, le banquier peut cependant effectuer une simulation de crédit en appliquant la fourchette basse. Ce système s’applique déjà aux salariés avec une part de variable, tels que les commerciaux.”
(Savoir plus)

Crédit immobilier : emprunter devient beaucoup plus facile

A partir de janvier 2021, la durée d’un emprunt pourra aller jusqu’à 27 ans et le taux d’endettement est porté Read more

Emprunter après 60 ans en faisant un Crédit immobilier

Le coût élevé de l'assurance-emprunteur pour les seniors, peut rendre impossible l'accès à un crédit immobilier, mais des solutions existent. Read more

La résiliation des contrats Assurance-emprunteur est facilitée

Un accord a été trouvé entre les banques et les assurances, sur la date qui fait référence quand on veut Read more

Crédit immobilier: la rentrée avec des taux au plus bas

Après des taux d'intérêt exceptionnellement bas en juillet et en août , emprunter à la rentrée reste toujours aussi attractif. Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *